Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de tpe
  • : Ce blog est destiné à créer un lieu de partage de connaissances pour les dirigeants de TPE et les futurs créateurs d'entreprises. Les domaines abordés sont la gestion, le management, la communication, la comptabilité, le marketing ainsi que les aspects commerciaux, juridiques, sociaux et humains de la vie de l'entreprise.
  • Contact

Archives

Liens

28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 17:23

Au sein d'une entreprise, une Unité Génératrice de Trésorerie est un groupe d'actifs ( stocks, participations à long terme dans d'autres entreprises, immeubles loués ... ) qui génère de la trésorerie par son exploitation habituelle.

Ainsi, dans une entreprise commerciale, l'exploitation des stocks va générer des bénéfices et donc de la trésorerie.

Les participations à long terme permettent de recevoir des dividendes.

La location d'immeubles permet de recevoir des loyers.

Cette façon de percevoir les activités d'une entreprise permet d'avoir une vision très claire sur l'origine de la trésorerie.

Partager cet article
Repost0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 09:15

Vous êtes chef d'entreprise .

Un repas d'ordre professionnel, c'est un repas que vous prenez avec des clients, des fournisseurs, votre banquier ...

Dans votre comptabilité, les frais de ce repas sont déductibles et la TVA rentre dans la catégorie " TVA déductible sur autres biens et services ".

Pour cela , il faut que la facture soit mis au nom de votre entreprise et que vous notiez les noms et qualités des convives sur cette facture afin de justifier ces frais en cas de contrôle.

ATTENTION :

Il faut que cette dépense reste dans une juste proportion par rapport à votre activité .

Partager cet article
Repost0
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 09:44

Une entreprise devrait avoir au moins deux comptes bancaires.

 

- Le premier pour les dépenses courantes;

 

- Le deuxième pour la gestion des excédents de trésorerie.

 

Pour avoir travaillé en cabinet d'expertise comptable, j'ai souvent vu des patrons de TPE qui avaient beaucoup d'argent sur le compte courant de leur entreprise. Cela les rassurait . Mais cet argent travaillait pour leur banquier et non pour eux .

 

Un entrepreneur ayant quelques connaissances de gestion de trésorerie essaiera de garder le moins de liquidités sur le compte " courant " de l'entreprise.

 

Le niveau de liquidités de ce compte dépendra :

 

- du temps que l'entrepreneur peut accorder à sa gestion ;

 

- de l'existence ou non d'une autorisation de découvert ;

 

- de la capacité de l'entrepreneur à établir un échéancier fiable de ses entrées et de ses sorties d'argent dues à l'activité ( clients,  fournisseurs, TVA, loyers, salaires, charges sociales ... ) mais aussi des sorties d'argent dues aux remboursements d'emprunts, aux impôts, aux assurances ...

 

- du sentiment de sécurité financière de l'entrepreneur ( savoir qu'on a suffisamment d'argent pour tenir un certain temps ).

 

 

Il y a aussi un intérêt psychologique à avoir peu d'argent disponible :

 

- En effet, l'entrepreneur résistera plus facilement à des dépenses " frivoles " ( invitations au restaurant , cadeaux d'entreprises ... ) ;

 

- Il assurera un suivi plus efficace des " créances clients " ;

 

- Il négociera plus avec ses fournisseurs;

 

- Il maitrisera la masse salariale ...

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 08:54

Vous êtes patron d'une TPE et vous avez basculé sur le système SEPA .

 

Quelle est désormais la procédure à suivre pour chacun de vos clients payant par prélévement, ponctuellement ou d'une façon récurrente :

 

Vous envoyez à votre client une demande d'autorisation de prélévement SEPA .

 

Votre client vous renvoie l'autorisation acceptée et signée .

 

Vous devez archivez un double de cette autorisation .

 

Vous envoyez à votre banque cette autorisation de prélévement acceptée par votre client.

 

Votre banque l'envoie à la banque de votre client .

 

La banque de votre client paye votre banque

 

Votre banque crédite votre compte .

 

Remarques :

 

- Les prélévements déja mis en place demeurent valables

 

- Sauf disposition particulière , vous devez avertir votre débiteur au moins 14 jours avant la date du prélévement du montant du prélévement .

 

- Même s'il a donné son accord, votre débiteur peut contester le prélévement pendant 8 semaines après l'opération.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 11:28

Vous êtes chef d'entreprise et vous voulez faire réaliser une partie de votre production par une autre entreprise : vous faîtes alors appel à de la sous-traitance .

 

- Le " donneur d'ordre " fait réaliser tout ou partie de sa production .

 

- Le " sous-traitant " réalise le travail en conformité avec le cahier des charges défini par le donneur d'ordre .

 

Si c'est de la production de biens , le sous-traitant est responsable de ses achats de matières premières , de la production et du stockage des produits finis jusqu'à la livraison au donneur d'ordre .

 

Si c'est de la prestation de services , le sous-traitant est responsable des salariés effectuant la prestation .

 

Si vous n'avez pas les machines ou le savoir-faire nécessaire , vous faîtes appel à de la sous-traitance de spécialité .

 

Si vous avez les machines et le savoir-faire mais que vous devez faire face à un augmentation temporaire des commandes , vous faîtes alors appel à de la sous-traitance de capacité .

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 08:38

Le coût de revient peut être différent du prix de vente proposé par votre fournisseur .

 

En effet, le coût de revient prend en compte tous les frais liés à l'achat .

 

Exemple 1)

 

Vous achetez 100 produits à 10,00 € HT.

 

Ces produits sont livrés franco de port par votre fournisseur, c'est à dire que le prix du transport est déja compris dans le prix de vente du produit.

 

Le coût de revient des 100 produits est de 1000 € HT.

 

Le coût de revient d'un seul produit est de 10 € .

 

Dans ce cas, le coût de revient est égal au prix de vente proposé par votre fournisseur .

 

Exemple 2)

 

 

Vous achetez 100 produits à 10,00 € HT.

 

Les frais de transport sont de 50 € HT.

 

Le coût de revient des 100 produits = (10 X 100 ) +50 = 1050 € HT.

 

Le coût de revient d'un seul produit = 1050 / 100 =10,50 € HT .

 

Exemple 3)

 

Vous achetez 100 produits à 10,00 € HT.

 

Les frais de transport sont de 50 € HT.

 

Les frais de stockage dans une réserve spécialement louée pour ces produits sont de 150 € HT par mois.

 

Vous allez mettre un mois pour vendre ces 100 produits .

 

Le coût de revient des 100 produits = (10 X 100 ) +50 + 150= 1200 € HT.

 

Le coût de revient d'un seul produit = 1200 / 100 =12 € HT .

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 08:20

Le prix de revient peut être différent du prix de vente proposé par votre fournisseur .

 

En effet, le prix de revient prend en compte tous les frais liés à l'achat .

 

Exemple 1)

 

Vous achetez 100 produits à 10,00 € HT.

 

Ces produits sont livrés franco de port par votre fournisseur, c'est à dire que le prix du transport est déja compris dans le prix de vente du produit.

 

Le prix de revient des 100 produits est de 1000 €  HT.

 

Le prix de revient d'un seul produit est de 10 € .

 

Dans ce cas, le prix de revient est égal au prix de vente proposé par votre fournisseur .

 

Exemple 2)

 

 

Vous achetez 100 produits à 10,00 € HT.

 

Les frais de transport sont de 50 € HT.

 

Le prix de revient des 100 produits = (10 X 100 ) +50 = 1050 € HT.

 

Le prix de revient d'un seul produit = 1050 / 100 =10,50 € HT .

 

Exemple 3)

 

Vous achetez 100 produits à 10,00 € HT.

 

Les frais de transport sont de 50 € HT.

 

Les frais de stockage dans une réserve spécialement louée pour ces produits sont de 150 € HT par mois.

 

Vous allez mettre un mois pour vendre ces 100 produits .

 

Le prix de revient des 100 produits = (10 X 100 ) +50 + 150= 1200 € HT.

 

Le prix de revient d'un seul produit = 1200 / 100 =12 € HT .

 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 08:58

Un crédit est constitué d'un capital assorti d'un intérêt qui rémunére celui qui vous prête ce capital .

 

Le crédit " in fine " est un crédit où vous commencez par payer les intérêts et où vous remboursez le capital au terme de votre engagement .

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 08:26

DPO = Days Payable Outstanding

 

Le DPO correspond à votre délai de paiement de vos fournisseurs .

 

Il se calcule en jours.

 

DPO = ( Total moyen des dettes fournisseurs TTC X 360 ) / Total des achats TTC

 

Si votre DPO augmente , votre BFR diminue .  

 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 08:31

Le BFR correspond à l'argent nécessaire pour l'exploitation à court terme de l'entreprise .

 

Il faut distinguer le BFR " exploitation " et le BFR " hors exploitation "

 

BFR = BFR " exploitation " + BFR " hors exploitation "

 

C'est le BFR exploitation qui est le plus important

 

Il se calcule de la façon suivante :

 

.BFR " exploitation " = valeur des Stocks + valeurs des créances clients - valeur des dettes fournisseurs

 

Evolution de votre BFR

 

Pour suivre l'évolution de votre BFR, vous pouvez le comparer à votre chiffre d'affaires.

 

Ratio de suivi du BFR en % = ( BFR exploitation /  Chiffre d'affaires sur une période) X 100

 

Afin de limiter l'influence saisonnière , je vous conseille de calculer votre chiffre d'affaires sur les 12 derniers mois .

 

Si vous mettez en place ce ratio , vous pouvez le déterminer grâce à vos dernières balances annuelles.

 

Par la suite , les critères pour assurer ce suivi dépendra :

 

- du temps que vous pouvez y consacrer ;

 

- du niveau d'informatisation de votre entreprise afin de déterminer facilement votre stock, vos créances "clients" et vos dettes "fournisseurs" .

 

- de votre capacité à faire des inventaires physiques de votre stock.

 

- de votre nécessité de suivre régulièrement l'évolution de votre BFR , en particulier pendant la période de décollage de votre entreprise. En effet , c'est pendant cette période que le décallage entre votre besoin de trésorerie et votre trésorerie sera le plus important.

 

Vous pouvez trouver sur ce blog d'autres articles sur le BFR .

Partager cet article
Repost0